top of page
  • Photo du rédacteurGeorge V

Comprendre la Douleur Chronique

L’aspect temporel d’une douleur nous permet de distinguer une douleur aiguë d’une douleur chronique. 



Une douleur sera considérée comme normale à la suite d’une blessure, mais deviendra pathologique si elle persiste au-delà d’une certaine période de temps. De plus, les traitements devront être adaptés selon que la douleur est brève ou continue.


La douleur aiguë est généralement identifiée comme douleur qui dure depuis moins de 30 jours tandis qu’ une douleur qui dure depuis plus de 6 mois est qualifiée de douleur chronique. Une douleur qui se trouve entre la douleur aiguë et la douleur chronique est qualifiée de subaiguë. 


Une douleur aiguë récurrente est une douleur qui revient épisodiquement mais dont les épisodes sont distincts. Ces deux distinctions sont parfois difficiles à faire. Les douleurs subaiguës demanderont parfois des traitements qui ressemblent à ceux des douleurs chroniques. En ce qui a trait à la douleur aiguë récurrente, elle pourrait exiger un traitement pour douleur aiguë pendant les épisodes de douleur, mais aussi un traitement pour douleur chronique afin de briser le cycle de réapparition des épisodes douloureux.


La distinction entre la douleur aiguë et la douleur chronique est indispensable. La douleur aiguë joue un rôle de protection et d’alarme. Elle est essentielle à notre survie et nous permet de reconnaître qu’il y a un problème. Elle est directement liée à une pathologie et suit son évolution. La douleur chronique, quant à elle, n’a pas ce rôle de protection et persiste même une fois que l'événement déclencheur est résolu.



Chiropracteur Paris 6 - George Vorniotakis


3 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page